Pierrefitte-sur-Seine est une ville de Seine Saint Denis dans le département du 93. Ce département dont les médias parlent le plus souvent pour évoquer la violence et les situations de précarité. Et pourtant, nous qui vivons ici depuis plusieurs années, nous sommes témoins de tant de dynamisme associatif, de gestes de solidarité, de projets constructifs pour la jeunesse…

Quelle est notre réalité à Pierrefitte où des nations si diverses se côtoient : Portugais, Antillais, Maghrébins, Africains sub-sahariens , Tamouls, Afghans, et depuis peu populations de l’Europe de l’Est : Roumains, Serbes, …, et où le français quand il se parle, se parle souvent avec tous les accents du monde ? Comment alors créer des liens, des relations amicales de voisinage ? Comment vivre ensemble tout simplement ? Il faut reconnaître que c’est un vrai défi, et pourtant les occasions ne manquent pas, que ce soit dans la vie quotidienne, dans les transports, les magasins, la rue, là où l’on peut être indifférent ou attentionné…

L'église Sainte Thérèse

Notre paroisse aussi est un lieu où chacun peut être reconnu dans son identité propre, et où il est bon plus encore, devant Dieu, de se sentir partie prenante d’une même famille humaine, dans le partage d’une même foi.
Pour nous, trois sœurs du troisième âge, une des priorités est de nous faire proches, pour connaître un peu plus ceux que nous rencontrons, partager avec eux joies et souffrance de la vie, pour s’entraider, s’apprécier mutuellement. Bref «  faire fraternité » dans la joie de l’Évangile.

Anne-Marie est spécialement proche des malades. Pendant plusieurs années, elle a été membre de l’équipe d’aumônerie de l’hôpital Delafontaine, hôpital de Saint Denis. Elle garde aussi des liens avec des malades rencontrés au pèlerinage de l’hospitalité diocésaine à Lourdes, et est attentive aux malades de la paroisse.

Jacqueline, jusqu’à la pandémie du Covid faisait du français avec des femmes étrangères et participait au soutien scolaire avec des enfants de Saint Denis. Maintenant, elle va rencontrer des personnes très âgées et seules de notre quartier et à rejoint le groupe « Petites Lumières » de l’association Feu et Lumière, pour partager l’Evangile d’une manière festive et fraternelle avec des jeunes et moins jeunes handicapés.

Catherine est engagée avec l’équipe de catéchuménat adulte préparant ceux qui le souhaitent au baptême, à la première communion et à la confirmation. C’est une mission très riche.

Catherine et Jacqueline réunissent aussi chacune un petit groupe pour des partages d’Evangile à domicile.