"A la recherche de quelque chose de plus..."

Echo de la marche-retraite Foucauld 2018

Dans le quotidien on est immergé dans la course au progrès… Tout le monde court pour plus d’argent pour finir souvent entouré  de « faux » amis et de tant de choses inutiles!
On est bien soigné esthétiquement mais il y a comme une blessure intérieure - un manque - cette grande force intérieure qu’on appelle « âme » qui nous permet de communiquer avec nous-mêmes et avec le reste du monde et sans laquelle on ne serait que des robots !
Prendre soin de l’âme est un art difficile car il n’y a pas d’instructions ni de « kit » qu’on achète aux supermarchés… il nous faut de la confiance, de l’amour, du respect réciproque, de la sensibilité, de la charité, de la  simplicité et du silence.
Quand j’ai décidé de participer à la marche retraite je n’avais pas pensé que cela aurait enrichi  mon âme; j’étais très sceptique mais, à ma surprise - en seulement six jours j’ai balayé tous les préjudices que la société  nous impose et j’ai commencé à regarder ma vie sous une autre lumière.



La prière m’a toujours accompagnée dans ma vie mais jamais elle n’a été une nourriture pour mon esprit comme maintenant !
La marche au long de ces jours fut vraiment image de ma vie dans sa froideur, dans sa joie, sa beauté, sa fatigue, son incapacité de réussir à me donner des signes à suivre    dans le désir de devenir en vérité un terrain fertile  pour ces petites graines que j’ai reçu en don du groupe et comme fruit de mon silence.
J’espère pouvoir bientôt jouir, admirer et ensuite raconter de ces beaux fruits et fleurs poussées de ces petites graines … et d’être à  mesure de les partager avec le prochain à travers l’amour de Dieu.

Jenny


La marche Charles de Foucauld, c’est: une semaine de ressourcement, une halte spirituelle, où nous prenons le temps de s’arrêter et de se mettre sous le regard de Dieu. C’est un moment nécessaire pour retrouver le Seigneur dans le calme, la contemplation de la nature et dans les sacrements. Un temps en cœur à cœur avec Jésus.

Marche silencieuse le matin pour méditer et prier, et partage l’après-midi avec le groupe. « Groupe »? On pourrait plutôt l’appeler la famille Foucauld! Nous avons vécu une semaine très fraternelle, partageant nos vies, nos doutes, nos joies et choisissant les programmes des journées ensemble. C’est une chance de pouvoir vivre ces moments avec un prêtre et des religieuses qui sont entièrement disponibles et à l’écoute de chacun.
J’ai beaucoup aimé découvrir la vie de Charles de Foucauld aux travers de textes et de soirées tisanes autour d’une pièce de théâtre. Les saints sont des exemples pour nous, ils nous aident à nous rapprocher du Christ!

Une belle semaine à vivre et à revivre pour recommencer une année en présence du Christ dans l’abandon et la confiance en Dieu qui veut notre bonheur!

Marthe



Vis le jour d’aujourd’hui,
Dieu te le donne, il est à toi.
Vis le en Lui.
Le jour de demain est à Dieu, Il ne t’appartient pas.
Ne porte pas sur demain le souci d’aujourd’hui. Demain est à Dieu, remets le Lui.
Le moment présent est une frêle passerelle.
Si tu le charges des regrets d’hier, de l’inquiétude de demain, la passerelle cède et tu perds pied.
Le passé ? Dieu le pardonne.
L’avenir ? Dieu le donne.
Vis le jour d’aujourd’hui en communion avec Lui.

Sœur Odette Prévost (1932-1995)





 

Retour à Actualités